La différence entre l'albinisme et les animaux à pelage blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La différence entre l'albinisme et les animaux à pelage blanc

Message  cindy59000 le Sam 20 Sep - 23:15

L’albinisme, la maladie des albinos, se caractérise par l’absence d’un pigment, la mélanine, dans la peau, les yeux et les poils.

Chez les humains, l’albinisme est un trait génétique récessif qui atteint une personne sur 10 000.

Un individu doit porter deux exemplaires du gène pour que l’état récessif se manifeste (homozygote). Un individu qui ne porte qu’un exemplaire est normal. Il existe des cas d’albinisme partiel. Il y a des albinos chez la plupart des espèces animales.

À l’intérieur même des cellules du corps, l’albinisme vient de l’incapacité de convertir la tyrosine (un acide aminé qui est un élément constitutif des protéines) en mélanine, un pigment qui colore la peau, les poils et les yeux. Ce défaut est causé par l’absence d’une enzyme appelée tyrosinase.

Il est important de comprendre la différence entre un animal albinos et un autre qui a le poil blanc. Les albinos sont totalement dépourvus de pigment, tandis que les animaux au poil blanc ont souvent les yeux de couleurs différentes (un brun et un bleu) ou bruns, et le contour des paupières ou des lèvres, par exemple, peut contenir des pigments foncés, voire noirs. Chez certaines espèces, comme le chien, la robe peut sembler un peu « décolorée », parce que la concentration pigmentaire est faible.

Chez les chevaux, il existe une forme mortelle d’albinisme, transmise par un gène dominant (un seul exemplaire du gène suffit à la manifestation de l’albinisme). La plupart des chevaux qui ont le poil blanc et les yeux pâles ou de couleurs différentes ne sont pas des albinos; il existe aussi une forme non mortelle d’albinisme chez les chevaux.



Soulignons que la robe des chevaux rouans n’est pas considérée comme décolorée, même si elle le semble, parce que les poils foncés sont parsemés de poils blancs.

Chez les bovins, le gène de l’albinisme est récessif. Le syndrome de Chediak-Higashi, une affection grave, peut se manifester chez les humains, le vison et surtout les bovins Hereford. Ce syndrome se caractérise par un albinisme partiel et une déficience grave du système immunitaire. En outre, chez les Hereford, l’albinisme partiel est associé à un défaut oculaire inné, bien que la vision puisse être normale. Chez les bovins Shorthorn, les sujets au poil blanc (non albinos) peuvent être atteints de cécité congénitale.

Beaucoup de chats au poil blanc et aux yeux de couleurs différentes (un œil bleu) ou dont les deux yeux sont bleus ont une déficience auditive. Ces chats ne sont pas nécessairement albinos. Chez les chiens et les chats au poil blanc, il arrive que la surdité ne touche qu’une oreille.

Chez les chiens, la robe foncée est un trait dominant, de sorte que l’albinisme est rare. Toutefois, quand il est présent, il est associé à des troubles oculaires ou du système nerveux. Les chiens peuvent hériter du syndrome de Waardenburg, qui se manifeste par la surdité, le poil blanc et des yeux bleus ou hétérochromes (plus d’une couleur). On retrouve ce syndrome chez les bull-terriers, les colleys, les dalmatiens et les danois. Soulignons que chez les chiens, la robe blanche ou « décolorée » est un trait dominant.

Les animaux albinos et au poil blanc sont plus vulnérables aux coups de soleil et au cancer de la peau. Par conséquent, si votre cheval ou votre animal de compagnie passe beaucoup de temps à l’extérieur, adressez-vous à votre équipe vétérinaire pour savoir comment le protéger du soleil.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 30
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum