Poney : maladies les plus frequentes

Aller en bas

Poney : maladies les plus frequentes

Message  cindy59000 le Mer 24 Sep - 18:54

Maladies des voies respiratoires et des poumons Infections, allergies Écoulement nasal, toux, difficulté respiratoire, faiblesse, fièvre, manque d'appétit Faire venir le vétérinaire, vaccin contre la grippe équine possible, 2 immunisations de base distantes de 21 jours, rappel annuel

Diarrhées Parasites, infections, brusque changement d'alimentation, nourriture avariée Diarrhée liquide voire saignante, amaigrissement, poil hérissé, fatigue Faire venir le vétérinaire, donner régulièrement du vermifuge, fourrage de bonne qualité avec une teneur élevée en fibres alimentaires, changer lentement de fourrage

Colique
(maux de ventre) Maladies de l'estomac/intestinales Agitation, transpiration, manque d'appétit, grattements avec les pattes avant, s'allonge, se roule, coups contre le ventre Cas d'urgence! Faire venir le vétérinaire

Blessures Causes variées Blessures de la peau, de la musculature, des vaisseaux sanguins, des os, des articulations, des tendons Lors de plaies superficielles désinfecter à l'aide d'antiseptiques, appeler le vétérinaire lors de plaies importantes

Paralysies Causes variées (sabot, os, tendons, gaines tendineuses) Selon le lieu et la façon: d'une légère à une forte paralysie Faire venir le vétérinaire ou le maréchal-ferrant (surtout lors de problèmes avec les fers), ferrer régulièrement, bien soigner les sabots

Se débrouiller par ses propres moyens
En ce qui concerne les poneys, il faut mettre la main à la pâte: soigner la robe et surtout les sabots, bander les pattes, administrer du thé, traiter contre les parasites, changer le fourrage, utiliser une nourriture spéciale. Prévenir vaut toujours mieux que guérir. Prendre cependant tout de suite conseil chez un vétérinaire lors d'incertitudes!


Situation d'urgence
Ce sont généralement des accidents de circulation, de voiture, lors de promenades en campagne, avec des clôtures en fil de fer barbelé. Dans ce genre de cas, la seule alternative est un transport immédiat à la clinique vétérinaire pour une opération d'urgence. Ces moments sont durs pour l'ami du poneys qui va peut-être perdre son fidèle compagnon pour toujours. Garder son sang-froid, bien agir!


Quand faut-il consulter le vétérinaire?
Les poneys sont de gros animaux et l'on peut voir et sentir tout de suite s'il s'agit d'un cas grave, selon les symptômes observés. Le maréchal-ferrant, en plus du vétérinaire, est parfois aussi le bon interlocuteur, lors de problèmes avec les fers par exemple. Mieux vaut agir trop tôt que trop tard!
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum