L'alimentation équine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'alimentation équine

Message  cindy59000 le Sam 20 Sep - 1:44

Traditionnellement, seuls les chevaux d’utilité se nourrissaient de grain riche en glucides pour aider à accroître la densité calorique de la diète. Les rations de grain fournissent de l’énergie supplémentaire et aident les chevaux à maintenir leur poids corporel, même durant des efforts vigoureux. La famille des glucides comprend les amidons et les sucres.

Autrefois, le style de vie d’un cheval consistait à brouter dans un pré vingt-quatre heures par jour. Cela se traduisait par un apport faible mais presque constant d’herbes hypocaloriques. Ces jours-ci, en raison des pratiques de stabulation modernes, l’apport de nourriture d’un cheval se divise en rations et l’accès aux prés peut être limité ou inexistant. On donne habituellement du grain deux fois par jour aux chevaux.

Malheureusement, il peut être risqué de donner du grain riche en énergie plus de deux fois par jour aux chevaux. Les complications d’une alimentation composée de gros volumes de grain riche en glucides comprennent les troubles gastro-intestinaux attribuables à une fermentation rapide qui peut causer des coliques, de la diarrhée et de l’acidité dans l’intestin inférieur et l’estomac, ce dernier symptôme contribuant à des problèmes de santé comme la fourbure et le syndrome d’écrasement (rhabdomyolyse). Il peut aussi se produire des troubles orthopédiques et une résistance à l’insuline lors de la phase de croissance. Comme les gens qui aiment manger trop de beignes, un cheval peut prendre de l’embonpoint si l’apport calorique élevé en grain n’est pas compensé par des exercices adéquats!

De grosses portions de grain sont particulièrement risquées, et il est donc recommandé de donner de petites portions fréquentes si l’on nourrit un cheval avec du grain riche en glucides. Selon une étude, la limitation du poids de la ration de grain à 1,4 kg (3 lb), ou à 2,3 kg (5 lb) selon une autre étude, pour un cheval adulte moyen de 500 kg (1100 lb), est considérée comme une mesure préventive.

Les études récentes confirment qu’on peut remplacer le grain riche en glucides par des rations à forte teneur en gras et en fibres qui procureront les avantages suivants :

o Une réduction du risque des troubles digestifs, de la rhabdomyolyse et de la fourbure.
o Une réduction du remplissage des intestins (réduction du poids du remplissage total et du « ventre de paille »).

On a également constaté un effet calmant éprouvé chez les chevaux qui s’adaptent à une diète riche en gras.

Il est important de consulter votre vétérinaire équin ou spécialiste des grands animaux, ou encore un nutritionniste équin, avant d’apporter des changements à la diète du cheval. Ces personnes peuvent vous aider à constater si vous fournissez une alimentation optimale à votre cheval ou poney. Il ne faut pas oublier que tout changement soudain des habitudes alimentaires peut avoir de graves conséquences et que toute modification doit donc se faire graduellement.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 30
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alimentation équine

Message  Harapoc le Mar 23 Sep - 2:04

Et tu oublies le fourrage : foin, luzerne et paille !! Sachant qu'il faut donner le foin ou la luzerne avant l'aliment (grains ou granulés) pour que l'organisme assimile mieux l'aliment. La paille concerne essentiellement les chevaux en boxe.
Concernant les repas, le mieux est de fractionné le plus possible car le cheval a un petit estomac. L'idéal est donc de donner 3 repas mais en effet beaucoup de propriétaires et de clubs ne donnent que 2 repas par facilité d'organisation.
L'eau est aussi un élément important car non seulement le cheval boit beaucoup ( entre 20 et 50l par jour suivant la taille, l'activité, le climat ...) mais il a besoin de boire une eau de qualité !! Le mieux est donc d'utiliser des buvettes où l'eau coule à la demande que des tonnes à eau ou grandes réserves d'eau qu'on ne change pas tous les jours.
On peut aussi donner des compléments alimentaires comme des pierres à lécher à disposition dans le box ou l'abri du cheval, de la biotyne pour améliorer la croissance et la solidité du sabot (on a testé pour notre pur sang anglais et ses pieds compliqués et ça semble bien marcher). En automne/hiver pour "aider" le poil a pousser, vous pouvez mettre un petit bouchon d'huile de foie de morue avec les aliments.

Et surtout n'oubliez pas de fermifugez vos chevaux au moins 3 fois par an. L'idéal étant de le faire à chaque changement de saison !!!
avatar
Harapoc
Admin
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 35
Localisation : Bretagne (56)

Voir le profil de l'utilisateur http://harapoc.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum