Problèmes de vessie natatoire chez les poissons rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes de vessie natatoire chez les poissons rouges

Message  cindy59000 le Sam 20 Sep - 1:24

Les cyprins se présentent sous diverses formes et tailles. Les plus communs sont les poissons rouges dont le corps est élancé, mais on trouve aussi des variétés de fantaisie, comme le queue-de-voile ou l’oranda. Ces poissons rouges aux formes fantaisistes sont élevés pour avoir des nageoires très larges ou un corps plus court et plus large. Les cyprins de fantaisie risquent davantage de présenter des problèmes de la vessie natatoire qui les forcent à se ternir sur le dos, à cause de la forme de leur corps et de l’hypertrophie de cette vessie. Les problèmes de vessie natatoire peuvent augmenter ou diminuer la flottabilité du poisson.

La vessie natatoire est un sac à paroi mince situé dans la partie antérieure de l’abdomen du poisson. Ce sac peut prendre ou perdre du volume, pour augmenter ou diminuer la flottabilité. Il est relié à l’œsophage (par le canal pneumatique) et à un vaste réseau de vaisseaux sanguins. L’oxygène qui entre pas les branchies est transféré dans le sac par les vaisseaux sanguins. Plus la vessie natatoire est gonflée, plus la flottabilité du poisson augmente, car le volume du poisson n’est pas nécessairement proportionnel à son poids. Si la vessie est dégonflée, la flottabilité diminue et le poisson peut plonger plus profondément. Le canal pneumatique sert aussi de conduit par lequel les gaz excédentaires peuvent être évacués rapidement dans le tube digestif.

Les causes des troubles de la vessie natatoire sont diverses et peuvent être multifactorielles. Voici quelques causes :

1. Une infection virale ou bactérienne de la vessie natatoire peut provoquer un épaississement de la paroi de la vessie, ce qui compromet le transfert de gaz en réduisant l’élasticité du sac. La capacité de modifier le volume de la vessie est donc réduite.

2. Certains sujets sont plus vulnérables à cause de leur anatomie. Les poissons au corps plutôt rond sont plus exposés à un fonctionnement anormal de la vessie natatoire.

3. L’alimentation peut être en cause. Certains croient que les poissons qui se nourrissent à la surface absorbent un excédent d’oxygène avec leur nourriture. Cette hypothèse n’est toutefois pas prouvée. D’autres attribuent les problèmes aux changements de nourriture, quand on passe des gelées ou des proies vivantes aux flocons ou aux granules. Le fait que les aliments secs gonflent rapidement au contact de l’eau dans le tube digestif cause peut-être de la constipation, qui peut compromettre la capacité de la vessie natatoire de se gonfler ou d’évacuer les gaz excédentaires dans le tube digestif.

On peut prévenir les problèmes en changeant graduellement la nourriture, en humidifiant la nourriture sèche avant de la donner aux poissons, en leur offrant plutôt de la nourriture en gelée ou vivante, en veillant à la propreté de l’eau et de l’aquarium, et en isolant les nouveaux poissons avant de les ajouter à l’aquarium, pour éviter les contagions.

Un traitement est défini selon l’état particulier du poisson, mais si une infection est en cause, un médicament peut être prescrit. Certains proposent d’offrir quelques pois comme source de fibre pour soulager la constipation, le cas échéant, Demandez à votre vétérinaire d’évaluer l’état de votre poisson et de prescrire un traitement adéquat, si l’animal peut être traité.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 29
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum