Malocclusion chez les lapins

Aller en bas

Malocclusion chez les lapins Empty Malocclusion chez les lapins

Message  cindy59000 le Sam 20 Sep - 1:18

Les dents du lapin poussent pendant toute la vie de l’animal. Le lapin a deux types de dents : des incisives et des molaires. Les incisives sont situées sur le devant de la gueule et servent principalement à prendre et à couper les aliments. Le lapin a six incisives, quatre supérieures et deux inférieures. La première paire d’incisives supérieures est facile à voir. La deuxième paire se trouve en retrait, de part et d’autre de la première. Les incisives supérieures devraient chevaucher légèrement les dents du bas. Les molaires sont les dents situées sur les côtés de la mâchoire. Elles servent à broyer les aliments. Elles s’usent par la mastication et par le contact avec les dents antagonistes.

Les dents d’un lapin qui ne sont pas alignées ne peuvent pas s’user adéquatement. Il peut s’ensuivre un grave problème, appelé malocclusion (dents saillantes), qui peut provoquer des infections des racines et des mâchoires, l’incapacité de manger et de la douleur.

Les causes les plus courantes de la malocclusion sont les traumatismes à la face, qui compromettent la croissance normale des racines dentaires, l’infection bactérienne de la racine dentaire, qui peut modifier l’orientation de la croissance de la dent, ou une caractéristique congénitale.

Chez les petites races, la malocclusion des incisives est la plus courante. Certains lapins ont besoin qu’on leur lime régulièrement les dents. L’ablation des incisives demeure la meilleure solution. Cette intervention peut être effectuée par un vétérinaire chevronné lors de la stérilisation de l’animal.

La malocclusion peut être douloureuse pour le lapin. Des arêtes peuvent apparaître sur les molaires, et ces dents peuvent pousser jusqu’à percer le palais, les joues et la langue.

Les symptômes de problèmes dentaires peuvent être un écoulement oculaire ou nasal, de la bave, des éternuements, une augmentation de la soif, l’incapacité de manger et une enflure le long de la mandibule. Un lapin qui présente l’un ou l’autre de ces symptômes doit être examiné par un vétérinaire. Les incisives et les molaires doivent faire l’objet d’un examen minutieux. Assez souvent, les molaires causent des problèmes aux incisives, ou deviennent elles-mêmes un problème.

Il n’est pas recommandé au propriétaire d’un lapin de limer les dents de son animal. Elles peuvent facilement casser ou se fendre et devenir ainsi vulnérables aux infections. Le limage est une intervention inconfortable pour le lapin et il devrait être confié à un vétérinaire d’expérience muni des bons instruments. Le limage des molaires nécessite habituellement l’administration d’un sédatif, car ces dents sont difficiles à atteindre.

La malocclusion est un problème grave qui peut exiger des consultations régulières, mais de nombreux lapins atteints ont une vie normale. Il est recommandé aux propriétaires d’examiner régulièrement les dents de leurs lapins et d’observer le comportement de leurs petits compagnons. Comme c’est le cas de tous les problèmes médicaux, la détection précoce est très avantageuse.
cindy59000
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum