Urolithiase d'oxalate de calcium chez les chats

HELP :: ANIMAUX :: Chat

Aller en bas

Urolithiase d'oxalate de calcium chez les chats

Message  cindy59000 le Ven 19 Sep - 23:09

Le syndrome urologique félin (SUF) des voies urinaires inférieures comporte un certain nombre de troubles cliniques qui affligent beaucoup de chats. Les causes du SUF des voies urinaires inférieures sont variées et la maladie demeure méconnue, par exemple en ce qui a trait au processus en cause dans la formation d'urolithiase d'oxalate de calcium (CaOx).

Une étude effectuée en 1984 signale une incidence de CaOx très basse, soit 2 ou 3 % de tous les urolithes félins. Aujourd'hui, la situation est très différente puisque diverses études démontrent une incidence atteignant jusqu'à 54 %. Bien qu'un tel écart soit probablement le produit d'une meilleure gestion des calculs de struvite (les calculs de struvite sont formés de minéraux comme l'ammonium, le magnésium et le phosphate, et ce sont les calculs les plus connus des propriétaires de chats), le CaOx est incontestablement diagnostiqué plus fréquemment.

Le CaOx tend à se développer chez les chats de toutes les races âgés de quatre ans ou plus, mais le Persan y est plus particulièrement prédisposé, tout comme l'Himalayen et le Burmèse, dans une moindre mesure. Les Siamois ont été sous-représentés dans certaines études. Le sexe ne semble pas être un facteur, mais l'incidence est plus élevée chez les chats stérilisés. Les chats qui reçoivent des produits qui acidifient l'urine sont aussi prédisposés. Les autres facteurs comprennent l'alimentation avec une seule marque de nourriture pour chat et le fait de garder les chats à l'intérieur. Les chats d'intérieur se soulagent moins souvent, ce qui donnerait plus de temps aux composantes des calculs vésicaux pour se précipiter s'ils sont sursaturés.

Pour qu'un urolithe se forme, l'urine doit présenter une concentration élevée (sursaturation) des divers éléments minéraux qui forment le calcul. Dans le cas du CaOx, deux facteurs opposés entrent en jeu : la présence de calcium et d'oxalate en concentrations suffisamment élevées dans l'urine pour être sursaturés, et la présence de soi-disant inhibiteurs de la cristallisation (des composés qui aident à prévenir la formation des calculs de CaOx), comme le magnésium, le citrate et le sodium.

On a constaté une incidence marquée de formation de calculs de CaOx chez certains chats présentant une déficience génétique en D-glycérate déshydrogénase, l'enzyme hépatique responsable de la dégradation des précurseurs de l'acide oxalique. La possibilité que cette carence joue un rôle dans la formation du CaOx chez le chat est peu probable.

Au cours des 10 à 15 dernières années, les fabricants ont considérablement reformulé les régimes félins, de manière à acidifier l'urine, prévenant ainsi la formation de calculs de struvite. La formulation des aliments dans le but de produire une urine plus acide fait augmenter la concentration de calcium (l'un des deux éléments du CaOx) dans l'urine. Cette concentration accrue vient du fait que le calcium du squelette est davantage absorbé dans le flux sanguin, et excrété par les reins dans l'urine.

Toutefois, une étude a démontré que l'acidification du régime alimentaire peut être insuffisante pour prédisposer à la formation du CaOx. La plus importante sursaturation d'oxalate de calcium (et, par conséquent, la propension à produire des calculs de CaOx) ne survient pas seulement parce que le pH urinaire est bas, mais plutôt lorsque l'urine est acide et que la concentration de magnésium est faible. De même, de nombreuses études ont démontré que l'alimentation de chats avec une nourriture faible en magnésium favorise la formation de CaOx. Chez l'homme, les suppléments de magnésium réduisent la formation de CaOx. Par conséquent, la diminution du magnésium dans les aliments qui acidifient l'urine (pratique courante chez les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie, afin de prévenir la formation de calculs de struvite) laisse supposer le rôle important du magnésium dans la formation de CaOx. Le mécanisme précis d'inhibition du magnésium est inconnu.

Des recherches effectuées chez l'homme et d'autres espèces ont démontré que l'ingestion de quantités accrues de protéines animales augmente considérablement l'excrétion urinaire du calcium et de l'oxalate. Si le même processus se produit chez le chat, il serait peut-être préférable de choisir un régime contenant moins de protéines animales, mais tout de même équilibré, dans l'espoir d'éviter l'apparition de CaOx.

Certaine études ont porté sur le rapport entre la quantité d'eau dans l'alimentation et la formation d'urolithes, mais les résultats n'ont pas été concluants. Il semblerait utile d'encourager l'ingestion d'aliments très digestibles et dont le taux d'humidité est élevé, pour favoriser la diurèse et l'évacuation de l'urine.

Puisque les processus en cause dans la formation de CaOx chez les chats demeurent obscurs, il est difficile pour les médecins vétérinaires de recommander à leurs clients des moyens d'éviter l'apparition de CaOx. Il convient de ne pas se limiter à une seule marque d'aliments et de servir des aliments qui n'acidifient pas l'urine et dont la teneur en magnésium n'est pas restreinte. Il est également préférable d'éviter des concentrations élevées de vitamine D (qui augmente l'absorption intestinale du calcium) et d'acide ascorbique (un précurseur de l'oxalate).
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

HELP :: ANIMAUX :: Chat

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum