Oiseau: Comportement et problèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oiseau: Comportement et problèmes

Message  cindy59000 le Mer 24 Sep - 19:24

Généralités

Les oiseaux sont des animaux vertébrés spéciaux, ils sont les seuls à porter une robe de plumes. Pendant que les longues rémiges et plumes de contour (pennes) servent pour voler et avoir une silhouette adapter au courant, le duvet (ou plumules), plus petit, assure une protection efficace contre le froid. Ce dernier est d'autant plus important que les oiseaux ont une température corporelle de 41° C.

Un coup d'oeil dans une loupe montre que les 2 vexilles (ensemble de plusieurs barbes) d'une plume sont garnies de plusieurs barbules elles-mêmes reliées par des barbicelles. C'est ainsi que se constitue les surfaces d'appui. Pendant la soi-disant mue annuelle, les oiseaux renouvellent leurs plumes.

Le bec et les pattes sont très variés et adaptés aux biotopes et habitudes alimentaires correspondants. Les excréments et l'urine sont éliminés par une seule et même ouverture (le cloaque).


Comportement social
La plupart des oiseaux en cage ont absolument besoin d'un ou plusieurs congénères car ils sont habitués à vivre en colonie lorsqu'ils sont dans la nature. De plus, ils se nettoient souvent réciproquement le plumage, ils paradent pendant le temps de la couvaison et alimentent le partenaire en train de couver, ils jouent ensemble, bavardent, mangent et se livrent à quelques explications. Les couples se forment déjà après la première mue. Ils s'assoient et dorment l'un à côté de l'autre, ils cherchent le contact corporel rapproché et se caressent mutuellement la tête, là où le bec n'arrive pas. Il existe des races d'oiseau qui sont presque inséparables. Cela donne tout son sens à l'élevage en couple.

Non à l'élevage des oiseaux en solitaire! La plupart des oiseaux sont naturellement des oiseaux de colonie et sont très liés à la communauté, mais plus particulièrement à leur compagnon à plumes. Même avec une grande attention de la part de l'homme, les perruches ondulées, les perroquets, mais aussi les canaris et les mandarins sont malheureux lorsqu'ils sont élevés individuellement.


Comportement perturbé
Il existe des perroquets qui s'arrachent les plumes jusqu'à ce qu'il en reste seulement sur la tête. Ce genre d'automutilation est la plupart du temps une conséquence d'un isolement social et de conditions d'élevage insuffisantes, les parasites et les troubles carentiels peuvent aussi en être responsables. Lorsque les canaris ne chantent plus cela est bien souvent en rapport avec le changement de plumage, ce n'est donc pas un trouble du comportement. Lorsqu'on se met à penser à l'espace vital illimité dont disposent les oiseaux en liberté, il n'est en fait pas étonnant qu'ils en arrivent à des troubles du comportement dans une cage étroite.


Communication Homme-Animal
Lorsqu'on peut expliquer correctement le comportement des oiseaux, le premier pas vers une communication réciproque est fait. Il est donc avantageux, avant l'achat, de beaucoup lire sur la race d'oiseau que nous envisageons d'acquérir. On peut constater d'importantes différences pour la communication entre le perroquet particulièrement attaché à l'homme et les canaris et mandarins plutôt farouches. Lorsqu'un perroquet veut quelque chose de son propriétaire, il le montre sans équivoque. Ainsi, il tient par exemple sa tête dans une position inclinée particulière lorsqu'il désire être caressé. Ce genre de signaux n'est pas clairement reconnaissable chez le canari.

Les animaux "parlent" avec leurs congénères par la position de leur corps, la position de la queue, des mimiques, des expressions bruyantes et bien d'autres choses encore. Si l'homme sert de compagnon et se substitue à un congénère, il doit alors essayer de combler un peu le déficit. Il peut le faire au mieux en parlant calmement à son protégé, de la même façon qu'il parlerait à une autre personne. Les animaux ont une capacité extraordinaire d'assimilation et comprennent très vite ce que signifie tel mot ou telle tessiture.


Comportement indésirable
Lorsque les oiseaux se disputent et s'enfoncent mutuellement les pattes dans le ventre, le bec grand ouvert, nous sommes face à une explication hiérarchique normale. De même, il est normal que la colonie de mandarins traite peu amicalement, les premiers temps, un nouvel arrivant. En revanche, les cris bruyants qui énervent les voisins ou les ravages causés au mobilier lorsqu'ils volent librement sont à éviter.


Baromètre des humeurs
Lorsque les oiseaux sont effrayés, ils se font normalement tout petits, les ailes bien collées contre le corps. Cela peut être tout particulièrement observé chez les canaris. Lors de disputes ou d'explications il est très simple de deviner leur "humeur". Lorsque l'oiseau est content, sa bonne humeur est manifeste, il chante, il a besoin d'activité, il se hérisse et soigne son plumage. Pendant le temps de la mue (changement de plumage), l'oiseau est si épuisé qui se tait la plupart du temps.


La psychologie des animaux
La connaissance et l'explication du comportement des oiseaux est la clé d'une bonne compréhension de l'animal et favorise un comportement psychologique correcte. Donner à manger dans la main, parler tranquillement aux animaux, et construire une confiance mutuelle sont des choses appropriées pour surmonter la tendance à fuir des oiseaux peureux.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 29
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum