Chat : comportement et problèmes

HELP :: ANIMAUX :: Chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chat : comportement et problèmes

Message  cindy59000 le Mer 24 Sep - 19:05

Généralités

Les chats sont charmants, tendres, joueurs, mystérieux, câlins, griffeurs, lunatiques, méprisants.

Le grand répertoire de leurs comportements et sentiments tient les propriétaires de chat en haleine.

Les chats sont de grands individus voire même des personnalités. Chaque animal est unique en son genre.


Comportement social
Une singularité du chat domestique est qu'il est solitaire mais aussi sociable dans la plupart des situations, cela peut être envers les autres chats ou les hommes. Il arrive que plusieurs chattes allaitent et soignent leurs petits dans la même corbeille, et que des animaux adultes dorment côte à côte et même qu'ils se lèchent. C'est au début de son développement que se décide si un chat préférera plutôt la vie sociale ou la vie de solitaire. Mais les chats sociables aiment aussi selon le cas aller seuls à la chasse. Ce qui est tout le contraire de la bande de loups ou de chiens sauvages. Les animaux qui appartiennent au même ménage sont pour la plupart pacifiques même s'ils n'entretiennent pas forcément des relations amicales. Pour les chats, tous les modes de vie sont possibles: de pacha de salon pour lequel un pas devant la maison est une horreur jusqu'au chat de ferme qui partage sa maison avec dix autres chats et qui ne rentre jamais dans l'habitation. La proverbiale hostilité entre chiens et chats n'est pas obligatoire. C'est une question d'habitude!


Comportement perturbé
Agressivité, comportement peureux, marquage de l'appartement (jets d'urine) sont communément décrits en tant que troubles du comportement. Un chat sauvage a sans aucun doute plus de stress avec la chasse que le chat domestique auquel tout est servi. Ces étranges troubles du comportement semblent donc d'autant plus incompréhensibles pour le propriétaire du chat. Les causes proviennent souvent de douleurs, de maladies, de changements brusques et marquants dans la vie de tous les jours, de l'apparition d'un nouveau membre dans la famille ou d'un nouvel animal domestique. Les réactions indésirables peuvent être variées: se cacher de peur, trembler, chute de poils, mordre et griffer le propriétaire, giclées d'urine dans l'appartement, se lècher nerveusement, manger de la laine et autres choses de ce genre. Dans ce genre de cas la consultation de spécialistes est recommandée.


Communication Homme-Animal
Les hommes et les chats n'appartiennent pas à la même espèce, ne parlent pas la même "langue", et sont totalement différents. Lors d'une rencontre, c'est l'homme qui, la plupart du temps, commence le contact. Il attire le chat à l'aide de mots gentils ou l'appelle à lui et le caresse. Les femmes ont, en règle générale, plus de sensibilité au premier contact que les hommes. La personnalité propre du chat est le facteur le plus important déterminant son comportement. Plus nous connaissons les besoins et le comportement de l'animal, plus nous comprendrons ses expressions respectivement sa "langue", ce qui sera l'occasion pour les deux parties de vivre une expérience enrichissante. Peut-être a-t-on déjà été surpris de la rapidité à laquelle un chat comprend ce que l'on veut de lui ou bien étonné par un comportement qui nous semble complètement incompréhensible. Tout est possible entre la compréhension d'emblée et l'incompréhension comme chez les hommes! La meilleure méthode est le respect devant la particularité du chat. Les relations homme/chat et la communication réciproque ont fait avec les recherches sur le comportement de gros progrès et cela vaut la peine de lire un bon livre sur le sujet. Le chat aide dans l'éducation des enfants, comme remplaçant d'un partenaire ou d'enfant, est un camarade de jeu ou calme le stress et console lors de soucis. Il remplit une fonction sociale non négligeable et offre, dans le sens le plus large, une aide pour vivre. C'est pourquoi il est important de contenter mais aussi d'apprendre les besoins du chat, de comprendre ses signaux et sa "langue", et d'agir en conséquence pour son bien.


Comportement indésirable
Il est normal que les chatons fassent des bêtises dans un appartement ennuyeux pour eux. Au lieu de s'énerver, il est plus intelligent de contrôler si l'appartement comporte des objets dangereux tels que câbles, plantes vénéneuses, machines à laver ouvertes, couteaux tranchants, objets fragiles en porcelaine ou en verre, aiguilles à coudre, poubelles, fenêtres ouvertes, balcon, produits alimentaires, liquides qui bouent, feu qui brûle dans la cheminée ouverte, fer à repasser et plaques brûlantes pouvant entraîner des accidents. Les petits chatons ou les chats nouvellement achetés sont particulièrement exposés à ce genre de dangers domestiques. Il vaut mieux prévenir!

Parmi les comportements indésirables d'un chat normal et en bonne santé, nous trouvons: les griffures du mobilier, ce qui peut être éviter à l'aide d'un piquet à gratter ou d'un arbre à chat, le grignotage des plantes s'il n'a pas d'herbe à chat à disposition, le grattage de la terre des plantes soit dehors soit dans l'appartement, lorsqu'il désire aller au toilette. Du gravier pointu peut procurer de l'aide. Il ne faut jamais crier après ou frapper le chat! On ne doit jamais oublier qu'il ne fait peut-être que suivre un instinct naturel ou qu'il cherche de la nourriture.


Baromètre des humeurs
On peut facilement se fier au langage gestuel du chat afin d'établir ses états d'âme. Les oreilles et la queue sont les moyens d'expression les plus importants. Mais les yeux, les poils des moustaches, et le poil ont aussi une valeur dans la communication. Des oreilles dressées sont le signe d'un chat sûr de lui-même, à plat sur la tête un animal empli de peur. Si l'ouverture de l'oreille est dirigée en avant, il est d'une humeur égale, satisfait ou d'humeur joueuse. Si les oreilles "regardent" de côté ou tout à fait en arrière, il y a de l'orage dans l'air. Des oreilles droites et de côté, sont typiques de l'assaillant et si elles sont en bas et en arrière, ce sont des oreilles typiques de victimes. Très rarement nous assistons à des batailles entre deux chats. Le partenaire dominant fixe son adversaire et la "victime" dévie le regard. Le langage gestuel anticipe le début d'un combat. Quand cela en vient à un combat de matou par exemple, il peut alors y avoir des lambeaux qui volent!


La psychologie des animaux
Le chat domestique est resté - tout comme son parent sauvage, le chat sauvage européen - un carnassier malgré la domestication. Sa capacité d'adaptation est probablement inégalée. Comprendre sa psyché relève de l'art.

Les animaux "parlent" avec leurs congénères par la position de leur corps, la position de la queue, des mimiques, des expressions bruyantes et bien d'autres choses encore. Si l'homme sert de compagnon et se substitue à un congénère, il doit alors essayer de combler un peu le déficit. Il peut le faire au mieux en parlant calmement à son protégé, de la même façon qu'il parlerait à une autre personne. Les animaux ont une capacité extraordinaire d'assimilation et comprennent très vite ce que signifie tel mot ou telle tessiture.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 30
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

HELP :: ANIMAUX :: Chat

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum