Le cancer de la prostate chez les chiens

HELP :: ANIMAUX :: Chien

Aller en bas

Le cancer de la prostate chez les chiens

Message  cindy59000 le Dim 21 Sep - 0:04

Tous les chiens mâles non stérilisés (c’est-à-dire non castrés) sont plus vulnérables aux problèmes de prostate, à cause des effets à long terme de la testostérone (hormone mâle) sur cette glande. La testostérone cause souvent une hypertrophie prostatique bénigne chez les chiens âgés. Il s’agit d’un grossissement non cancéreux de la glande, d’où le qualificatif
« bénigne ». Toutefois, la prostate hypertrophiée a davantage tendance à s’infecter (prostatite), car la circulation sanguine y est moins efficace, et si des bactéries s’y logent, l’infection peut être difficile à circonscrire et à enrayer.

Des études scientifiques ont démontré que la prostate d’un mâle non castré risque davantage de devenir cancéreuse et, à cause de l’emplacement de cette glande autour de la jonction de la vessie et de l’urètre (le canal qui se termine au bout du pénis), les tumeurs cancéreuses peuvent être difficiles à éliminer.

Les propriétaires responsables ont à cœur de prévenir les accouplements et les portées indésirables. À moins de destiner le mâle à un programme d’élevage, la meilleure stratégie de prévention des maladies de la prostate demeure la castration.

Beaucoup de propriétaires s’inquiètent des conséquences de la chirurgie et de l’anesthésie pour leurs animaux, et c’est normal. Ils veulent faire de bons choix pour leur « meilleur ami » et ils ont besoin d’être rassurés à propos des risques associés à la chirurgie. L’équipe vétérinaire peut expliquer au propriétaire toutes les étapes de l’intervention, et dans beaucoup d’hôpitaux, ce dernier peut visiter les installations pour se familiariser avec les salles de médecine et de chirurgie, et les soins spécialisés qui y sont dispensés.

Aucune intervention chirurgicale aucune anesthésie et aucun médicament ne sont entièrement exempts de risque, mais la médecine moderne nous permet d’offrir une qualité de soins qui suscite fierté et confiance. La plupart des vétérinaires utilisent les mêmes agents anesthésiques, le même équipement et les nombreux dispositifs de surveillance des signes vitaux que ceux que les médecins emploient dans les hôpitaux. Les techniciens en médecine vétérinaire (l’équivalent des infirmières et infirmiers) qui aident le vétérinaire pendant les interventions et les anesthésies sont aussi des professionnels très bien formés (l’indication « technicien en santé animale » ou « technicien agréé en médecine vétérinaire » sur leur macaron d’identité indique qu’ils sont agréés.

La castration est une intervention qui prend peu de temps, soit entre 10 et 20 minutes, et les complications sont rares. Avec des soins et du repos postopératoires adéquats, les risques de problèmes sont très faibles. La plupart des vétérinaires font une consultation de suivi, entre sept et dix jours après l’intervention, et pendant les premiers jours de convalescence, ils sont particulièrement disponibles pour répondre aux questions et apaiser les inquiétudes des propriétaires.

Les risques associés à une intervention de routine sont très faibles, et la castration n’est pas considérée comme une menace à la santé de l’animal. Il est bien sûr utile de se renseigner et de discuter de l’intervention avec l’équipe de santé avant de prendre une décision finale. Les conséquences d’éventuelles maladies de la prostate sont une source autrement plus importante d’inquiétude qu’une intervention chirurgicale effectuée en milieu stérile, dans une clinique vétérinaire moderne, par un chirurgien vétérinaire compétent et son équipe.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

HELP :: ANIMAUX :: Chien

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum