Poulinage normal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poulinage normal

Message  cindy59000 le Sam 20 Sep - 23:21

Il n’est pas donné à tout le monde d’assister à la naissance d’un poulain. Si vous vivez dans une ferme d’élevage de chevaux, vous savez que les juments préfèrent mettre bas en toute intimité et que, souvent, elles attendent jusqu’aux petites heures du matin pour pouliner en toute quiétude.

Voici, en bref, comment se passe le poulinage.

La jument porte son petit pendant 11 mois. Les chevaux donnent rarement naissance à des jumeaux. Le palefrenier commence à surveiller la jument environ quatre semaines avant la date prévue pour le poulinage. Souvent, on prépare un enclos beaucoup plus grand, que l’on garnit d’une grande quantité de paille confortable.

Les glandes mammaires de la jument commencent à gonfler deux ou trois semaines avant la naissance. De un à trois jours avant le début du travail, les mamelons de la jument, d’où sortira le lait, se couvrent d’une substance cireuse. L’apparition de cette substance signale un changement hormonal qui prépare la jument à produire du lait. Alors que la mise bas approche, le fœtus se retourne dans l’utérus pour que son ventre et ses pattes soient placés vers le bas. Normalement, le poulain sort la tête la première, en présentant ses pattes de devant étendues, sous le menton. Quand la mise bas est imminente, il est déconseillé de changer l’horaire de la jument, le personnel qui s’occupe d’elle ou les heures d’éclairage.

Quand le moment est arrivé, la jument transpire, donne des coups de patte sur le sol, se retourne pour regarder ses flancs, et elle tourne en rond dans son enclos. Parfois, elle se couche et se lève à répétition, et elle semble irritable. C’est la première étape de la mise bas et, pendant cette étape, elle a des contractions tandis que le poulain se place à l’entrée des voies génitales. Une fois que tout est prêt, la membrane amniotique se rompt et le liquide amniotique s’échappe tout d’un coup ou en un mince filet. Normalement, la jument se couche et commence à pousser fortement, mais parfois, elle reste debout pendant une partie de cette étape. Ensuite, la membrane amniotique commence à saillir des voies génitales et les pattes de devant sortent. La jument peut se lever, se coucher et tourner en rond, mais c’est normal. Ensuite, c’est la tête du poulain qui apparaît, puis quelques bonnes poussées permettent à la jument d’expulser son petit jusqu’au train arrière. À ce stade, le poulain s’agite et perce la membrane amniotique avec ses sabots de devant, puis il inspire pour la première fois!

Souvent, la jument a l’air surpris! Elle se retourne et sent le nouveau-né et, encore couchée, elle le flaire et le lèche. Le cordon ombilical peut demeurer intact jusqu’à ce que le petit ou la mère se lève, entre cinq et vingt minutes après la naissance. Le poulain déploie quelques efforts maladroits et héroïques pour se lever. Souvent, on dirait que les pattes n’obéissent pas mais, très rapidement, le nouveau-né maîtrise ses mouvements.

La plupart du temps, le poulinage se déroule sans incident, mais la plupart des éleveurs ont un palefrenier sur place, qui aide à rompre la membrane amniotique, à sécher le poulain et à nettoyer l’ombilic. Il est préférable de surveiller le poulinage, car l’intervention du vétérinaire pourrait être nécessaire si la mise bas ne se déroule pas normalement. On appelle dystocie la mise bas difficile. Certaines installations d’élevage ont même des caméras vidéo pour permettre la surveillance constante des juments.
avatar
cindy59000
Admin
Admin

Messages : 421
Date d'inscription : 19/09/2008
Age : 30
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://helpanimals.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum